Comment rénover un escalier en pierre?

Comment rénover un escalier en pierre

La patine d’un élément en pierre est agréable. Néanmoins, si vous avez un escalier en pierre, il faut le rénover régulièrement.

La préparation du chantier

Si l’escalier en pierre présente des fissures, des joints défectueux et des moisissures, il faut agir sans délai. Il faut préparer la rénovation avec un nettoyeur haute pression pour mettre en avant les dégradations et ôter les salissures diverses.

Les étapes de nettoyage

Il faut se débarrasser de la végétation à l’aide d’une lampe à souder pour arracher les racines résistantes au niveau des joints. Hormis le nettoyeur à haute pression, il est parfois nécessaire de mettre un traitement fongicide ou détersif. A l’aide d’une truelle de type langue de chat ou d’une pointerolle, il faut sonder les joints et tester la solidité du mortier. Il faut gratter et brosser les zones friables.

La rénovation de l’escalier en pierre

Il est préférable de recourir à un mortier de chaux ou un bâtard. Ce dernier gagne en souplesse et assure une meilleure perméabilité à la vapeur d’eau. Le mélange avec du ciment réduit le temps de séchage et améliore la résistance du joint. Le mortier de chaux obéit à un dosage en fonction de la classe de résistance et la dureté des pierres.

Pour le scellage d’une pierre, il faut remplir aux ¾ la cavité de mortier. Il suffit de mettre en place une pierre de la taille correspondante. Il faut ensuite pousser la pierre afin de refluer le mortier sur les côtés. Il faut caler le tout. Il faut laisser tirer avant de procéder au jointoiement.

La finition adéquate

Après avoir rempli les joints et procédé au scellage des pierres, il faut pousser le tout avec le tranchant de la truelle. Il faut terminer par l’étanchéité via un mastic butyl à titre de couverture. Les fissures peuvent accueillir un mastic acrylique pour maçonnerie.

Articles Similaires:

Cet article vous a été utile ?
OuiNon