Comment reconnaître un hibiscus d’intérieur ou d’extérieur?

Comment reconnaitre un hibiscus dinterieur ou dexterieur

Parmi les plus de 200 espèces d’hibiscus existantes, certaines sont assez résistantes. D’autres ne peuvent survivre aux hivers que dans les régions les plus chaudes et sont généralement cultivées comme plantes d’intérieur. La rusticité des hibiscus d’extérieur dépend de leur origine, nombre d’entre eux provenant d’Amérique du Nord, de Chine, d’Afrique ou d’Australie.

Hibiscus indigènes:

Les types d’hibiscus indigènes comprennent la mauve rose géante (Hibiscus moscheutos), l’étoile du Texas (Hibiscus coccinea) et l’hibiscus blanc hawaïen (Hibiscus arnottianus). La mauve rose géante, qui survit à l’extérieur, était à l’origine blanche ou rose. Elle s’est ramifiée en d’autres couleurs comme l’ancêtre de l’hibiscus rustique moderne. L’étoile du Texas, aux pétales rouges étroits à la base, est rustique. Ces hibiscus ne s’épanouissent cependant pas dans les climats méditerranéens, car ce sont tous deux des espèces de marais qui ont besoin de beaucoup d’humidité. L’hibiscus blanc hawaïen, l’un des rares types parfumés, n’est pas très vivace mais constitue une plante d’intérieur au parfum doux.

Hibiscus chinois:

Les hibiscus chinois comprennent la rose de Sharon (Hibiscus syriacus), qui contraste avec l’Hibiscus mutabilis, moins rustique, et l’Hibiscus rosa-sinensis, beaucoup moins rustique. Tous trois existent en version à fleurs simples ou doubles. La rose de Sharon fleurit dans des tons de blanc, de rose et de violet. La fleur de la rose confédérée passe du blanc au rose puis au rouge en une journée. L’hibiscus tropical offre une gamme de couleurs plus étendue que les autres, mais n’est considéré comme assez résistante. C’est pourquoi il est souvent cultivé comme une plante en conteneur que l’on peut rentrer à l’intérieur si nécessaire.

Hibiscus australiens:

De nombreux hibiscus australiens prospèrent dans les climats méditerranéens, étant bien adaptés aux conditions sèches. La roselle australienne (Hibiscus heterophyllus) et la rose trémière (Hibiscus splendens) offrent toutes deux de grandes fleurs pour compenser leurs feuilles piquantes, et sont assez rustiques. La première plante offre une gamme de couleurs plus étendue (blanc, rose et jaune), tandis que la rose trémière se limitait à l’origine au rose. La Hibiscus trionum est également originaire d’Australie. Bien qu’elle soit cultivée comme une annuelle dans la plupart des zones, elle peut se développer en un petit arbuste.

Hibiscus africains:

L’Hibiscus acetosella arbore des feuilles marron voyantes – et comestibles. Bien qu’il soit relativement rustique il ne déploie pas ses fleurs violacées avant l’automne, il est donc le plus souvent cultivé pour son feuillage. L’Hibiscus sabdariffa fleurit tard aussi – en jaune avec des calices marrons qui sont utilisés pour aromatiser les thés et les gelées. Une autre plante originaire d’Afrique, connue sous le nom de lanterne japonaise (Hibiscus schizopetalus) pour ses fleurs roses ou rouges pendantes, elle est le plus souvent cultivée comme plante d’intérieur.

Quand fleurit l’hibiscus d’intérieur?

Une taille à la fin du printemps favorise son développement et sa floraison. Des apports de potassium durant la période de croissance de l’hibiscus favoriseront sa floraison : cendres de bois, algues. Rempotez vos hibiscus à la fin de l’hiver.

Quels sont les bienfaits de l’hibiscus?

L’hibiscus permet de préparer une boisson rafraîchissante ; c’est également un laxatif doux. Il est antibactérien, anti-inflammatoire et antalgique. C’est un cholagogue, un diurétique et un relaxant des muscles utérins. Il est également hypotenseur, spasmolytique et hypocholestérolémiant.

Quelles sont les maladies de l’hibiscus?

Maladies, nuisibles et parasites de l’hibiscus

  • Les pucerons
  • les cochenilles farineuses
  • la mouche blanche
  • l’oïdium

Ils sont à surveiller chez l’hibiscus, surtout en intérieur.

Comment sauver un hibiscus?

En hiver, arrosez très peu. En période estivale, il lui faut beaucoup d’eau. Et, dès que l’une de ses fleurs est fanée, il faut l’éliminer pour donner de la force aux autres. Si les feuilles se recroquevillent ou se flétrissent, c’est que l’hibiscus a trop de soleil.

Pourquoi les boutons de mon hibiscus tombent?

Parmi les facteurs qui peuvent causer la chute des boutons floraux de l’hibiscus, il faut noter une température trop basse, un excès d’eau dans le substrat ou une trop faible luminosité.

Pourquoi mon hibiscus perd toutes ses feuilles?

Très souvent les feuilles qui jaunissent sont signe d’un excès d’arrosage, mais concernant un hibiscus ça peut être aussi consécutif à un changement brusque : si on l’avait mis dehors et qu’on vient de le rentrer, si on l’a changé de place, si on vient de le ramener de la jardinerie, par exemple.

Articles Similaires:

Cet article vous a été utile ?
OuiNon