Comment faire un traitement choc pour piscine

traitement choc pour piscine

Peu importe si vous êtes un nouveau propriétaire de piscine ou un ancien, faire un traitement choc pour sa piscine peut sembler un peu effrayant. Ce n’est pas grave – la manipulation d’un volume aussi élevé de produits chimiques peut rendre quiconque nerveux. Cela devient plus facile avec la pratique et l’expérience.

Une fois que vous apprenez comment faire un traitement choc pour piscine, pourquoi il faut le faire et quels sont les produits chimiques les plus importants à utiliser, tout le processus deviendra assez routinier. C’est bien, car choquer régulièrement votre piscine est un moyen simple d’empêcher les algues et les bactéries errantes de prendre racines dans votre piscine.

Qu’est-ce qu’un traitement choc de piscine?

Pensez à la dernière fois que vous avez passé devant une piscine d’hôtel. L’odeur chimique a probablement creusé vos narines, non? Vous pensez peut-être que l’odeur vient du chlore? En fait elle vient des chloramines, signe d’une eau mal équilibrée.

Les chloramines se forment lorsque le chlore de votre piscine se mélange à l’azote de la sueur, des huiles corporelles et de l’urine (que vous ne faites certainement pas dans votre eau, mais rien n’est garanti dans la piscine d’un hôtel). Il s’agit d’un processus chimique naturel, essentiellement un sous-produit de votre chlore qui fait son travail.

En plus de donner à votre piscine cette odeur, trop de chloramines peuvent également irriter la peau, les yeux et le système respiratoire.

En appliquant un traitement choc à votre piscine, vous ajoutez suffisamment de chlore (ou autre produit chimique) pour nettoyer l’eau et détruire l’accumulation de chloramines. Ce processus est également appelé surchloration.

Les différents types de chlore

Avant de découvrir comment choquer une piscine, vous devez d’abord comprendre la différence entre le chlore total et le chlore libre, et ce que sont la chloration combinée et la chloration au point de rupture (Break-point).

Chlore libre (FC) est la quantité de chlore qui désinfecte activement votre eau. Vous voulez que le niveau de FC de votre eau soit compris entre 1 et 3 parties par million (ppm) pour que le produit chimique puisse faire son travail.

Chlore combiné (CC) est le chlore utilisé. Il est toujours dans l’eau, mais son pouvoir désinfectant est considérablement diminué. Vous voulez maintenir votre niveau de CC à moins de 0,2 ppm.

Chlore total (TC) est la somme des FC et CC dans votre piscine.

Les kits d’analyse de l’eau de piscine peuvent mesurer le FC et le TC de votre eau. Pour trouver le CC de votre piscine, il suffit de soustraire le FC de votre TC.

Chloration au point de rupture: c’est quand vous avez suffisamment de FC pour briser les liaisons moléculaires de la chloramine. Vous devez ajouter dix fois la quantité de CC pour atteindre ce point.

Essayez d’atteindre le point de rupture à chaque fois que vous choquez votre piscine. Le fait de ne pas atteindre le point de rupture peut entraîner encore plus de chloramines dans votre piscine, et si les niveaux de chloramine continuent d’augmenter sans contrôle, vous devrez éventuellement remplacer partiellement ou même complètement votre eau pour résoudre le problème.

Quels produits pour faire un traitement choc de piscine?

En général, vous ne pouvez pas choquer votre piscine en utilisant vos comprimés de chlore habituels, mais vous avez un large choix de produits pour traiter votre eau.

Hypochlorite de calcium

Également connu sous le nom de cal hypo, ce produit chimique est utilisé pour désinfecter les piscines et les sources d’eau municipales depuis 1928. C’est l’un des moyens les plus économiques et les plus pratiques pour un traitement choc de piscine.

Caractéristiques

  • La plupart des versions commerciales contiennent entre 65% et 75% de chlore.
  • L’hypochlorite de calcium doit être dissous avant de l’ajouter à votre piscine.
  • Il doit être utilisé la nuit.
  • Vous devez attendre environ 8 heures avant de pouvoir nager de nouveau en toute sécurité.
  • Vous devez ajouter environ 0,8 ppm de calcium à votre eau pour chaque ppm de FC ajouté, donc soyez prudent si votre source d’eau a déjà un niveau élevé de calcium.

Hypochlorite de lithium

Si votre eau a une teneur élevée en calcium et que cela ne vous dérange pas de payer un peu plus, l’hypochlorite de lithium est la solution. Il se dissout beaucoup plus rapidement que l’hypochlorite de calcium, vous pouvez donc l’ajouter directement à votre piscine sans le dissoudre au préalable.

Caractéristiques

  • Les versions commerciales contiennent 35% de chlore.
  • Il doit être utilisé la nuit.
  • Il faudra environ 8 heures avant de pouvoir nager de nouveau en toute sécurité.
  • Il peut être toxique pour la vie aquatique (ce qui en fait un algicide solide), vous devez donc faire attention lors de l’élimination d’une eau récemment traitée.

Remarque : Vous pouvez avoir du mal à trouver de l’hypochlorite de lithium. Certains fabricants de produits chimiques pour piscines ont cessé de le produire en raison de l’augmentation du coût du lithium, dont la plupart est maintenant utilisé pour fabriquer des batteries au lithium.

Dichlor

Les noms réels de ce chlore pour piscine sont dichloro-s-triazinetrione de sodium ou l’acide dichloroisocyanurique. Le traitement choc au dichlor est beaucoup plus facile à épeler et encore plus facile à utiliser. Selon la marque, vous pouvez l’ajouter directement à votre piscine.

Caractéristiques

  • Il contient généralement entre 50% et 60% de chlore.
  • Vous pouvez l’utiliser pour les deux doses régulières de chlore et les traitements choc.
  • Vous n’avez généralement pas à le dissoudre à l’avance.
  • Il ajoute 0,9 ppm d’acide cyanurique pour chaque ppm de FC supplémentaire.
  • Il doit être utilisé la nuit.
  • Il faudra environ 8 heures avant de pouvoir nager de nouveau en toute sécurité.

Traitement choc sans chlore

Si vous cherchez à choquer votre piscine et vous y baigner peu de temps après, c’est exactement ce dont vous avez besoin. Un produit sans chlore utilisant du peroxymonosulfate de potassium est une alternative rapide et peu coûteuse pour les piscines.

Caractéristiques

  • Vous pouvez l’ajouter directement à l’eau de votre piscine à tout moment.
  • Il vous faudra environ 15 minutes avant de pouvoir y nager en toute sécurité.
  • Parce qu’il ne dépend pas du chlore, il ne fonctionne pas comme un algicide.

Quand faire un traitement choc pour votre piscine?

Vous avez peut-être remarqué que les instructions sur les chocs au chlore indiquent qu’ils doivent être utilisés après le coucher du soleil. En effet, le soleil brûlera le chlore non stabilisé, ce qui signifie que le choc ne sera pas aussi efficace. Le choc de votre piscine la nuit garantit que les produits chimiques fonctionnent correctement.

À quelle fréquence choquer votre piscine

Vous ne voulez pas attendre qu’une mauvaise odeur ou des démangeaisons se produisent avant de choquer votre piscine. Nous vous recommandons de choquer votre piscine une fois par semaine, ou au moins une fois toutes les deux semaines pour maintenir votre eau équilibrée. Plus vous utilisez la piscine souvent, plus vous devez le faire.

En plus de vos traitements hebdomadaires ou semi-hebdomadaires, vous souhaiterez peut-être effectuer un autre supplémentaire dans certaines circonstances, comme après :

  • une utilisation intensive de la piscine (comme une fête au bord de la piscine)
  • une forte tempête de pluie ou des vents trop forts (surtout si votre piscine a ramassé des débris)
  • un changement majeur du niveau d’eau

Considérez les chocs supplémentaires comme une assurance contre les algues capricieuses et autres contaminants. Il vaut mieux éliminer toute bactérie avant qu’elle n’ait une chance d’affecter la qualité de votre eau ou de rendre quelqu’un malade.

Comment faire un traitement choc pour votre piscine?

Vous avez les connaissances chimiques. Il est maintenant temps pour une expérience pratique.

Ce dont vous aurez besoin:

  • Lunettes de protection
  • Gants résistants aux produits chimiques
  • Pantalon et chemise à manches longues (ça ne vous gênera pas)
  • Chaussures à bout fermé
  • Bandelettes réactives ou kit de test liquide
  • Produit de votre choix
  • Un seau de 20 litres (si vous devez dissoudre le choc avant de l’ajouter à l’eau)
  • Bâton en bois (pour mélanger)

Avant de commencer, vous devrez calculer le volume de votre piscine. Si vous ne savez pas déjà combien d’eau votre piscine contient, vous pouvez utiliser un calculateur de piscine pour le déterminer.

Instructions

  1. Mettez votre équipement de protection.
  2. Faites des tests rapides de l’eau de la piscine pour connaitre les FC et TC afin de déterminer la quantité de CC dans votre piscine. Cette mesure dictera la quantité de choc dont vous avez besoin pour votre piscine.
  3. Lisez attentivement les instructions du fabricant sur votre produit. La plupart des packages incluent des graphiques ou des étapes pour vous aider à calculer le niveau de choc dont vous avez besoin.
  4. Si vous devez d’abord dissoudre le choc, remplissez votre seau à peu près ¾ avec de l’eau tiède. Sinon, passez à l’étape 6.
  5. Ajoutez le choc au seau et remuez lentement jusqu’à ce que le produit chimique soit aussi dissous que possible.
  6. Si vous n’avez pas besoin de dissoudre votre choc, comptez le nombre de conteneurs de choc dont vous avez besoin. Ajoutez un sac à la fois jusqu’à ce que vous atteigniez votre point de rupture calculé.
  7. Versez lentement le choc tout en marchant autour de votre piscine pour une distribution plus uniforme. (Si votre mélange eau de choc contient des particules solides au fond, plongez le seau dans l’eau de votre piscine, tourbillonnez soigneusement pour dissoudre et continuez à verser.)
  8. Attendez d’utiliser votre piscine en fonction du moment où vous avez appliquer votre traitement et le recommandations du fabricant. Vous ne voulez pas irriter votre peau et vos yeux ni blanchir votre maillot de bain.

Les mesures de sécurité

Le traitement choc de votre piscine est une partie nécessaire d’un bon entretien, mais n’oubliez pas que ces produits chimiques peuvent être extrêmement dangereux s’ils sont mal manipulés. Nous n’exagérons pas le danger – le chlore mal stocké peut littéralement exploser.

Portez toujours un équipement de protection – en particulier des lunettes et des gants résistant aux produits chimiques – lors de la manipulation et de la dissolution du chlore. Le choc de la piscine, en particulier l’hypochlorite de calcium, peut parfois libérer de petites quantités de chlore gazeux. Le port d’un équipement de protection peut aider à prévenir l’irritation des yeux et de la peau.

Faites de votre mieux pour éviter de respirer directement les émanations du chlore. L’exposition au chlore gazeux peut provoquer une irritation de la gorge et des poumons. Vous n’avez probablement pas besoin d’un masque anti-poussière, essayez simplement de ne pas respirer trop près du récipient. Si cela vous rend plus sûr, vous pouvez utiliser un masque chimique.

Ne mélangez jamais, jamais différents types de chocs de piscine. Nous ne voulons pas que vous deveniez une expérience scientifique à domicile qui a mal tourné. Le mélange du chlore liquide ou même de granules de chlore sec peut provoquer de très fortes réactions. Ajoutez chaque produit chimique à votre piscine séparément.

N’ajoutez pas de choc directement à l’eau de la piscine à moins d’y être sûr. Si le package indique « Dissoudre avant d’ajouter », assurez-vous de faire exactement cela.

N’ouvrez qu’un seul conteneur à la fois. Si vous devez utiliser plus d’un conteneur de choc, assurez-vous de vider complètement chaque conteneur avant de passer au suivant.

Conclusion

Vous savez maintenant pourquoi, quand et comment faire un traitement choc piscine. Il pourrait y avoir un peu de mathématiques impliquées, mais, des casse-tête occasionnels sont bons pour votre mémoire, non? Coquer votre piscine est l’une des façons les plus simples de garder les bactéries à distance, d’avoir une eau propre, claire et accueillante.

Bonne baignade!

Articles Similaires:

Cet article vous a été utile ?
OuiNon