Comment noircir de l’acier?

Comment noircir de l'acier

En plus de protéger l’acier nu de la rouille, le processus de noircissement lui donne une finition relativement attrayante. Si vous avez envie de savoir comment noircir de l’acier, voici une méthode efficace pour obtenir cette finition avec des articles ménagers assez courants.

Préparer le nécessaire pour noircir de l’acier

Pour un processus réussi, vous allez avoir besoin d’acétone, de chiffons propres, d’huile de moteur, de pinces, d’une torche portative. Et pour la protection, des gants en cuir épais, une veste – la tenue de soudage fonctionne très bien, et des lunettes de sécurité sont l’idéal. Prévoyez aussi l’extincteur – juste au cas où, un bol en métal ou en verre –vous ne vous souciez plus, ainsi qu’un espace extérieur propice aux méfaits.

Ladite zone doit de préférence être dégagée de tout articles inflammables, car vous risquez de renverser de l’huile. Une surface en asphalte ou en béton est idéale. Utilisez l’acétone sur le chiffon propre pour essuyer l’excès d’huile, la rouille et autres sur vos pièces métalliques.

Vous pouvez aussi utiliser de la laine d’acier ou du scotch si vous avez besoin d’un peu plus d’abrasion –ce serait probablement le bon moment pour porter des gants. Au cas où vous avez choisi de ne pas mettre de gants, assurez-vous de bien vous laver les mains après votre processus de noircissement de l’acier.

Comment noircir de l’acier?

1. Organisez l’espace de travail

Pour configurer l’espace de travail, vous devez étaler des chiffons destinés à placer vos pièces, disposez-en par exemple deux pour pouvoir séparer le fini de l’inachevé. Mettez votre équipement de sécurité et apportez l’extincteur à l’extérieur avec vous –toujours au cas où. Commencez par verser l’huile de moteur dans le bol. La quantité d’huile dépend de votre bol, mais assurez-vous d’en verser suffisamment pour que vos pièces en acier à noircir puissent être complètement submergées

2. Trempez et brûlez la pièce en acier

À présent, vous devez allumer votre source de chaleur et ajuster la flamme à un niveau raisonnable. Immergez complètement la pièce en acier dans l’huile et récupérez-la avec une pince. Vous devez ensuite tenir la pièce au-dessus de la flamme, en la déplaçant lentement pour brûler uniformément l’huile.

Naturellement, le revêtement d’huile de votre pièce va s’enflammer, mais les flammes vont partir assez vite. Pendant que vous allez noircir l’acier, l’huile va couler sur – ou autour de la source qui produit la chaleur. Il peut donc prendre feu, mais devrait également brûler rapidement, donc pas besoin de vous inquiéter. Une fois que l’huile a brûlé et que votre pièce est de couleur rougeâtre, retrempez-la dans le bol d’huile.

Bien que re-submerger la pièce et la récupérer à chaque fois avec une pince puisse sembler inutile, c’est l’astuce idéale si vous voulez une finition uniforme. Après avoir répété cela 2 ou 3 fois par pièce, placez les pièces finies sur un chiffon, laissez refroidir et essuyez avec un chiffon sec et propre.

Conclusion

En résumé, il existe des centaines de façons de noircir l’acier, chacune avec ses avantages et ses inconvénients. Hormis la méthode décrite ci-dessus, la cire d’abeille est en effet un autre excellent moyen de donner à l’acier un revêtement noir durable qui va le protéger de la corrosion.

Le traitement avec du vinaigre – ou d’autres acides, a tendance à former une patine gris foncé, selon la façon dont vous l’appliquez, il peut également montrer des variations de teinte. Tandis que des choses plus visqueuses comme la moutarde et la sauce tomate peuvent être barbotées ou pointillées pour créer un effet distinctement marbré.

Articles Similaires:

Cet article vous a été utile ?
OuiNon