Comment déraciner un palmier pour le replanter?

Comment déraciner un palmier pour le replanter?

Il peut vous arriver de déterrer un palmier pour faire de la place pour une nouvelle construction ou un aménagement paysager. Ceci est souvent dû au fait qu’à un moment donné, ces plantes ne conviennent plus dans un certain site ou pour d’autres causes.

Quelles que soient vos raisons, il est tout à fait possible de déraciner un palmier pour le replanter. Il vous suffit alors de simplement suivre les étapes suivantes.

Préparez votre palmier avant de le déraciner

La première étape consiste à arroser lentement et profondément le sol autour de la plante la veille de votre intention de déterrer le palmier. L’humidification du sol va faciliter le creusage et aider à garder intacte la masse racinaire. Ensuite, coupez un tiers des plus vieilles racines du palmier au moment du creusage.

Cela facilite la manipulation de la paume et réduit le stress hydrique lors de la transplantation. Attachez les racines restantes de la paume pour faciliter le travail avec la plante et minimiser le risque de blessures accidentelles par le feuillage.

Creusez votre palmier pour le déterrer

A cette étape, vous devez couper à travers les racines de palmier dans le sol avec une pelle tranchante dans un cercle autour de la paume qui s’étend à environ 12 à 24 pouces du tronc. La taille du cercle est fonction de l’espèce de palmier à déraciner, cela permet de créer la motte de racines.

Sachez que vous devez soigneusement creuser le sol en faisant le tour du tronc de la paume. Soyez prudent lorsque vous insérez l’outil dans le sol et ne frappez pas de racines qui se trouvent encore dans l’espace de 3 pieds près du tronc. Étant donné que c’est la conservation de ces racines près de la paume qui permet à l’arbre de se remettre du stress d’élimination sans risque de dépérissement.

Maintenant, vous devez couper la motte du palmier à 12 pouces sous la surface du sol. Il faut ensuite soulever la masse racinaire de la paume hors du trou et la placer immédiatement dans un nouveau trou préparé.

Placez le palmier à replanter dans de la toile de jute

Au cas où il n’y a pas de trou pour replanter le palmier, enveloppez la motte dans une toile de jute pour garder la terre humide autour des racines. Pour ce faire, vous devez incliner la paume d’un côté et replier une section de toile de jute avec un côté enroulé sous les racines.

Il ne vous reste plus qu’à pencher la paume de l’autre côté, puis à dérouler la toile de jute pour facilement envelopper les racines. Vous pouvez également soulever les racines hors du trou en utilisant les bords de la toile de jute. Puisque vous envisagiez de déraciner le palmier pour le replanter, humidifiez régulièrement la masse racinaire du palmier et conservez-le dans un endroit frais et ombragé.

Il faut en effet que le palmier déterré reste à l’abri des vents desséchants jusqu’à ce que vous puissiez le replanter dans son nouvel emplacement.

Replantez le palmier déterré

Gardez à l’esprit que lorsque vous voulez déraciner un palmier pour le replanter, vous devez prévoir les matériaux suivants : tuyau, couteau tranchant, élagueur, scie ou autre outil d’élagage, corde ou ficelle, pelle pointue, toile de jute et pointe.

Il est préférable de transplanter votre palmier au printemps pour favoriser une récupération et un établissement rapides. Si la paume à déplacer possède un tronc faible ou mince, il faut attacher une planche de bois au tronc et à la verrière pour servir d’attelle pendant la manipulation et le transport.

Conclusion

En définitive, les palmiers sont généralement plus faciles à transplanter que les autres arbres à feuilles larges de taille similaire. En effet, ces derniers produisent de nouvelles racines près de la base de la plante et nécessitent une masse racinaire relativement petite.

De ce fait, il vous suffit de creuser correctement le palmier afin de la déraciner et le replanter sur un site de votre choix. Pensez surtout à arroser la motte couverte sur le palmier avec suffisamment d’eau pour humidifier la zone racinaire et le sol emprisonné autour d’elle.

Articles Similaires:

Cet article vous a été utile ?
OuiNon